Le château de Marzac

Le château de Marzac situé près de Tursac dans le Périgord, à été vendu par la famille Fleurieu dans les années 60.
C'est Marguerite-Marie de Carbonnier de Marzac qui l'apporta à la famille en se mariant avec Henri Claret de Fleurieu en 1864.

Le château de MARZAC, implanté et bâti de façon à prendre en enfilade un méandre de la Vézère, est composé d'un logis du 15e siècle, cantonné aux angles de quatre tours circulaires, le tout surmonté de mâchicoulis et de chemins de ronde. Côté plateau, une tour carré d'escalier, toujours avec mâchicoulis et chemin de ronde, s'accole au logis, à côté d'une curieuse construction qui paraît archaïque avec la dentelle des corbelets de ses mâchicoulis, mais qui pourtant ne date que du Grand siècle : une sorte de cloître à étage, voûté d'ogives, occupe cet appendice. Un logis plus moderne en a un peu dépoétisé l'élévation médiévale. Au nord du château, un pigeonnier monumental du 17e siècle conserve ses multiples pondoirs et son dôme d'ardoises. Autrefois un fossé isolait le château qui défiait ainsi les assauts; pourtant telle était la valeur de l'enjeu qu'il fut pris alternativement par les Anglais et les Français au 15e siècle.

Il fut le fief successif des EBRARD de CAMPNIAC, des CARBONNIER, des FLEURIEU. Sous Louis XV, les ROFFIGNAC-CARBONNIER titraient marquis de MARZAC. C'est vers cette époque que la marquise fut quelque temps Marie de LABARTHE, petite-fille du fameux Jean Bart.
elle aura deux filles mais moura trot tôt.

Le marquis se mariera une seconde fois avec Marie de Mercier de Roquemorel il auront un fils, ce fils se mariera avec Marie Euphrasine Julie de Marqueyssac, il auront une fille: Marie-Marguerite de Carbonnier de Marzac qui se mariera avec Henri de Fleurieu en 1864.
Les Fleurieu ne descendent donc pas de Jean Bart.  


Vue aérienne du Château de Marzac

 

Photo publiées avec l'aimable autorisation de Jean-Christophe Chartroule.

Voir page des liens.